Les potes que tu n’aimes pas inviter chez toi : symptômes et remèdes !

Tu aimes inviter tes potes à dîner à la maison, sauf que l’un d’eux a de sales manies qui agacent tout le monde et personne n’ose vraiment lui dire. Voici les techniques innovantes et taquines à appliquer pour le mettre devant le fait accompli. Attention, tout n’est pas à prendre au pied de la lettre !

1. Ton pote est un lourdaud.

Symptômes : il prétend avoir tout fait dans sa vie, il parle fort, boit souvent la goutte de trop, embraye sur des sujets politiques et a très rarement tort.

Faites-lui un « fantôme » : dès qu’il commence à être lourd, le jeu commence et tout le monde doit se mettre à l’ignorer. Soit vous faites un roi du silence – technique douce – soit vous continuez la discussion comme s’il n’existait pas – technique plus dure. A l’inverse, montrez votre intérêt dès qu’un autre convive parle. Le lourdaud aura tendance à s’effacer un peu. Regardez-le ensuite en souriant et invitez-le à parler à nouveau. Traitement à appliquer autant de fois que nécessaire jusqu’à disparition des symptômes.

2. Ton pote est un tantinet radin.

Symptômes : ça fait six fois qu’il arrive les mains vides au dîner. Son patron l’ayant gardé plus longtemps que prévu, le supermarché était fermé. C’est cela, oui…

Faites lui un traitement « Oh ! Aaah !! Aïe » :

  • Oh ! : vous décidez de vous rabaisser à son niveau. Mot d’ordre : tout le monde vient les mains vides.
  • Aaah !! : vous rassurez le radin. Pas de panique, on a réservé une table dans le restaurant du coin de la rue.
  • Aïe : Et puis, à la fin du repas… Oups ! Personne n’a sa CB sauf… Bernard ! Dommage.

3. Ton pote se tient mal à table.

Symptômes : il a de mauvaises manières, fait souvent du bruit en mangeant et met du ketchup et de la mayonnaise dans chaque plat.

Faites lui un « Medor’s place » : veillez à ce qu’il n’y ait pas de couvert pour votre pote cochon. Attendez qu’il se rende compte qu’il manque sa place et qu’il se plaigne. Rétorquez-lui que vous ne l’avez pas oublié et montrez-lui l’assiette déposée par terre à côté de la table. Ajoutez avec un ton railleur qu’au final, ça ne change pas grand-chose de d’habitude. Une fois la blague passée, mettez-lui une place à table. Normalement il a compris, mais si vous voulez être bien lourd, proposez-lui d’emblée de lui amener le ketchup et la mayonnaise pour la suite du repas.

Allez, on les charrie mais on les aime bien quand même !

La part du gâteau c’est quoi ?

Un service qui te facilite tes repas entre amis!

Le but ?
– Gagner du temps ( 5 minutes au lieu de 2h)
– Bien Manger
– Eviter les problèmes d’argent entre amis

Comment ?

  1. Tu choisis parmi nos recettes
  2. Nous créons des listes de courses pour un montant équitable pour chaque invité,avec les bonnes quantités
  3. Chacun reçoit sa liste par SMS et sait quoi acheter en magasin!

Combien ce truc de ouf ?

C’est GRATUIT
http://www.lapartdugateau.fr


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s